Essaime la poussière Nul ne décèlera votre union.René Char

en vous souhaitant une joyeuse et émouvante lecture voici deux superbes poèmes de René Char Le cœur soudain privé, l’hôte du désert devient presque lisiblement le cœur fortuné, le cœur agrandi, le diadème. Je n’ai plus de fièvre ce matin. Ma tête est de nouveau claire et vacante, posée comme un rocher sur un verger […]