A Charlie Hebdo avec ma reconnaissance.

  Un an après cet attentat barbare que reste-t-il ? L’indicible et le dicible. Le dicible. Avant tout une dette inextinguible que rien ni personne n’éteindra. Le dicible. C’est ma reconnaissance pour le courage qu’il a manifesté de façon d’abord éclatante puis hélas sanglante. Le dicible c’est pour la lucidité et la vigueur de leur […]