Prague 20 aout 1968 en hommage aux Tchèques morts pour la liberté

Prague 20 août 1968

En hommage aux valeureux combattants tchèques morts pour la liberté sous les coups des «vaillantes armées frères du Pacte de Varsovie».

Il y a 45 ans, jour pour jour, en vertu de «l’assistance aux pays frères » Brejnev envahissait la Tchécoslovaquie.
Les tanks russes T 55 ont eu peur du socialisme à visage humain. Ils l’ont poignardé !
Un homme exceptionnel, héros des temps modernes, a voulu conduire son peuple vers la liberté, vers la joie, vers plus de justice.
Un totalitarisme brejnevien veillait hélas au grain.
La barbarie soviétique, la lâcheté du monde eurent  raison de l’humanisme d’Alexander Dubcek.
Mais au trébuchet de l’histoire l’humanisme a triomphé de la dictature soviétique.
Au trébuchet de l’histoire Hegel a écrit «la vérité, ici encore, est à la fin ».
Nous avons publié, il y a quelques jours, un article pour ceux qui voudraient se rendre à Prague. Nous y avons  parlé de Dubcek et du caractère si attachant du peuple  tchècoslovaque. https://blogazoi.com/2013/08/09/prague-ville-magique-entre-toutes/
Ceux qui ne l’auraient pas lu y trouveront son portrait et les raisons de l’invasion soviétique.
Il est un gène qui fonde l’ADN tchèque : c’est sa culture. Les soviétiques ont donc voulu l’encager, suivant en cela Albert Camus qui écrivit «… La culture ne saurait vivre ou meurt la dignité… ».
Mais c’était sans compter sur l’héroïsme de Dubcek. «La liberté est un bagne aussi longtemps qu’un seul homme est asservi sur la terre. J’étais libre et je ne cessais de penser à la Russie et à ses esclaves…». Albert Camus in les justes

Jan Palach tu n’es pas mort pour rien!

Le 2 juillet 1989 les hongrois ont démantelèrent le rideau de fer.
Peuple tchécoslovaque ton combat n’aura pas été vain. Les hommes libres du monde entier sont tes enfants!
Lorsque nous pensons à ton sacrifice et à la lutte désespérée d’Alexander Dubcek, nous vient à l’esprit cette merveilleuse phrase d’Albert Camus: «Adieu je rentre dans l’histoire où me tiennent enfermé depuis si longtemps ceux qui craignent de trop aimer». Albert Camus in les justes

Le drame d’Alexander Dubcek, Machiavel l’avait déjà pressenti.
«Le prince  qui veut faire entièrement profession d’homme de bien ne peut éviter sa perte parmi tant d’autres qui ne sont pas bons ». Machiavel in le prince

Peuple tchécoslovaque ton combat n’aura pas été vain et l’histoire t’a donné raison. Les sacrifices des meilleurs de tes fils n’auront pas été inutiles.
«Quand l’heure viendra de digérer, ce sera pour les Russes le moment des difficultés. Saint-Nicolas pourra  peut-être alors ressusciter les pauvres enfants que l’ours aura mis au saloir ». Lettre de Winston Churchill à De Gaulle en 1944.
Lecteur n’oubliez pas Alexander Dubcek !
Vous verrez dans les différentes vidéos l’héroïsme tchèque face à la vaillante dictature des armées du Pacte de Varsovie !

 

Leo Keller

Présentation Alexander Dubeck :

Bataille de Prague (1968):

Bataille de Prague – 2 (1968):

Invasion des tanks du Pacte de Varsovie :

Interviews :

Alexander Dubcek à Bratislava :

La révolution de 1989

Prague fête la victoire de la révolution de velours :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :