Les raisons de l’invasion russe en Ukraine Conférence de Leo Keller 17 Mars 2022

 

Blogazoi vous propose la retransmission la conférence que j’ai eu l’honneur et le plaisir de donner le 17 mars au Cercle Bernard Lazare. Je remercie bien vivement son Président, Joël Rochard de la confiance et de l’amitié qu’il m’a témoignées. Je remercie également le site Akadem de m’avoir permis de la mettre sur Blogazoi.
Que l’on me permette une remarque : j’ai donné cette conférence bien avant la révélation des crimes de guerre, contre l’humanité et peut-être de génocide ; je ne les ai donc pas mentionné et je m’en excuse. L’eusse- je su j’eu employé une autre une autre tonalité envers Poutine dont les agissements criminels avérés révoltent la conscience humaine.
Pour autant ces massacres ne sont pas uniques. Rappelons-nous le Cambodge , le Rwanda. Gardons également à l’esprit le massacre commis par un capitaine américain à My Lai et qui fut d’ailleurs honteusement gracié, les bombardements au Viet-Nam au napalm contre des populations civiles et le spectacle ignominieux de la prison d’Abu Graib.
Et bien sur la Shoah.
La barbarie n’est pas hélas l’apanage des pays dit non « civilisés ».
Pour autant, et nous ne le répèterons jamais assez , ce qui a été commis à Boutcha relève de la barbarie la plus primaire.
J’ai essayé – non pas en toute objectivité mais -du moins je l’espère en toute honnêteté – de discerner et de comprendre le pourquoi de cette guerre et de l’invasion russe.
https://akadem.org/conferences/conf/politique/tout-nous-oppose-a-la-russie/46127.php

17 Mars 2022
Leo Keller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :