En guise de voeux quelques glanures et un dessin de Jacques Faizant

Chère  Lectrice et Cher Lecteur En cette veille du nouvel an nous formons les vœux que nous puissions toujours distinguer la substantifique moelle de l’éphémère . Que nous ayons toujours l’intelligence de dire avec Montaigne « Je ne hais point les fantaisies contraires aux miennes«  J’ai voulu dans ce blog -qui je l’avoue me procure une […]