L’Iran nucléaire : de Mossadegh à Lafcadio

L’Iran nucléaire : de Mossadegh à Lafcadio Timeo Danaos et dona ferentes. L’histoire s’est montrée parcimonieuse, voire très avare d’exemples où un pays doté d’un armement imposant a su faire preuve de retenue et de modération dans ses relations avec ses voisins. «La sécurité sera l’enfant robuste de la terreur et la survie le frère […]

vers l’orient compliqué john kerry s ‘envole

En pleine  guerre de Kippour, Henry Kissinger eût cette délicieuse formule : « Let the boys play a while »« Laissez les garçons jouer un peu ». John Kerry, «vers l’Orient compliqué s’envole avec des idées simples ». À ce stade,  le Général de Gaulle n’étant plus de ce monde et ne pouvant donc continuer cet article, nous le […]

La politique étrangère américaine au Moyen-Orient : Le tigre Iranien et Gulliver empêtré !

« Comment insensé Lucius, tu ne vois pas que Rome n’est qu’un repaire de brigands »   William Shakespeare in Titus « Jusques  à  quand enfin, Catilina, abuseras tu de notre patience ? Combien de temps encore ta fureur esquivera-t-elle nos coups ? Jusqu’où s’emportera ton audace sans frein? Rien ni  les troupes, qui la nuit, occupent le […]

La politique étrangère américaine .ses forces ses faiblesses ses defis

Les ombres chinoises Les ombres chinoises    L’acte de politique étrangère est le symbole par excellence d’un des quatre attributs régaliens de l’État. Il en est le gonfalon éclatant et triomphant.    Il suppose l’assentiment de la majorité de ses citoyens, il dispose à l’emploi des forces armées et il s’oppose, voire indispose les nations […]

America’s Pacific Century .La nouvelle politique étrangère US définie par la Secrétaire d’Etat Hillary Rodham Clinton

America’s Pacific Century  Ces trois mots définissent la nouvelle politique étrangère américaine  dans le monde et comme tels ils nous intéressent au plus haut chef Cette dernière a été publiée en octobre 2011 dans la prestigieuse revue Foreign Policy. Nous précisons au lecteur qu’il s’agit là d’un texte officiel et l’invitons donc à y prêter […]